La BVL allemande récompense Dachser pour @ILO

Futuristic Technology Retail Warehouse: Worker Doing Inventory Walks when Digitalization Process Analyzes Goods, Cardboard Boxes, Products with Delivery Infographics in Logistics, Distribution Center
Table des matières

Avec Fraunhofer IML, Dachser ambitionne de repenser le fonctionnement des locaux de transit en matière de logistique. Les deux entités ont développé à cet effet un double numérique d’un entrepôt et de son activité. Cette réplique digitale se sert de codes Datamatrix 2D et d’intelligences artificielles afin d’automatiser les processus intralogistiques.

Le partenariat signé en 2017 entre Dachser et Fraunhofer IML (Institut für materialfluss und logistik) porte déjà ses fruits. Outre-Rhin, l’association fédérale de logistique (BVL) leur a décerné le prix de la logistique pour leur jumeau numérique. Celui-ci est baptisé @ILO (Advanced indoor localization and operations). Il reproduit la circulation de marchandises palettisées dans un local de transit fictif (jumelé à un entrepôt réel), entretenu automatiquement, continuellement et  instantanément.

@ILO est doté d’une fonction de reconnaissance automatique d’un soulèvement d’une palette par un convoyeur au sol. Par l’intermédiaire du protocole IoT MQTT ou du WiFi, il communique ce type d’information à toutes les parties prenantes.

Le soulèvement d’un colis palettisé par un convoyeur devient automatisé

Le jumeau numérique exploite des données renfermées dans un code Datamatrix 2D installé sur le convoyeur au sol. La place et la disposition de ce code sont enregistrées au préalable. À noter qu’il est apposé dans une orientation bien précise pour :

  • Montrer le sens de la marche au véhicule ;
  • Garantir sa lisibilité.

Le dispositif évalue la direction et la position du convoyeur transmises par un lecteur de code 2D. Le calcul est réalisé suivant la zone d’image recueillie par des capteurs optiques. L’information est tout de suite envoyée à @ILO. Aussitôt la détection du code d’un convoyeur terminé, il est mélangé à sa direction afin de :

  • Définir l’orientation relative de ses fourches ;
  • Délimiter le périmètre de prise en charge depuis un rectangle de dimension constante dans cette disposition.

Le code des marchandises palettisées est enfin noté comme pris en charge par le convoyeur dès qu’il intègre cette zone. Pour le conducteur, @ILO présente sur écran les renseignements disponibles sur ce colis. Ces informations sont recueillies à l’aide d’une API (interface de programmation d’application) dédiée à cet effet.

Dans le futur, Dachser projette de mettre ce type d’informations à disposition de ses partenaires et de ses clients. L’entreprise veut en effet concevoir une vraie fonction avancée de jumeau numérique incarnée par des fonctionnalités d’optimisation de processus intralogistique.

La concrétisation d’un tel projet pourrait profiter aux consultants IT portés spécialisés dans ce domaine. Des professionnels qui, d’ici là, peuvent utiliser des comparateurs pour trouver une meilleure société de portage salarial.

Optimiser les processus dans les terminaux de transit

@ILO mesure également en temps réel et avec exactitude la hauteur, la largeur et la longueur de chaque marchandise palettisée. Il est capable de les calculer à de multiples reprises pour validation à plusieurs endroits de l’entrepôt. Le jumeau numérique associe dans cette optique :

  • La position et la hauteur précise de capteurs optiques ;
  • Les codes Datamatrix 2D standards des colis.

Le double numérique présente par ailleurs des fonctions de visualisation à 360° permanente de l’activité d’un entrepôt. Pour l’inventer, Dachser a placé des centaines de scanners optiques sur le plafond d’un site intralogistique. Le logisticien a cherché à obtenir une visualisation digitale actualisée en temps réel de tout le terminal. Le système allie pour cela ces capteurs à deux autres dispositifs :

  • Les codes d’identification Datamatrix 2D uniques installés sur chaque convoyeur au sol et sur chaque marchandise palettisée ;
  • Des intelligences artificielles chargées d’analyser ces données.

Le résultat est transmis à des travailleurs en entrepôts et aux équipes de management des locaux de transit. Ils le reçoivent sous un format approprié sur leurs appareils mobiles. Les résultats sont donc responsive design. De même, lorsque vous faites une recherche sur la meilleure société de portage salarial, sur un site responsive design, vous serez à l’aise de naviguer, qu’importe l’appareil (mobile ou non).

À proximité de Stuttgart, à Öhringen, et près de Munich, à Unterschleißheim, @ILO est déjà expérimenté depuis août 2023. Avec ce double numérique, le logisticien veut innover l’organisation des locaux de transit et rendre les processus plus rapides.  

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Votants: 0

Plus d'actualités

BMW et Deutsche Bahn adoptent les robots chiens

Deutsche Bahn et BMW intègrent les robots chiens de Boston Dynamics dans leurs opérations. A la Deutsche Bahn, ils vérifient les trains et détectent les éventuels problèmes au niveau des machines. Chez le groupe automobile allemand, le robot surveille la

Lire la suite »