Renault tire le marché automobile français vers le haut

Iasi, Romania - September 11, 2022: Showroom of Renault. Showroom and car of dealership Renault. Renault Group is a French multinational automobile manufacturer established in 1899.
Table des matières

En avril 2023, le marché français des véhicules neufs a connu une progression de 21.9 % par rapport à la même période en 2022. Cette évolution est principalement due au groupe Renault. Le constructeur a en effet enregistré une hausse de presque 55 % de ses immatriculations. Stellantis reste néanmoins le leader du marché.

L’industrie automobile française semble bénéficier d’un regain d’activité en 2023 après les impacts négatifs du Covid-19. Le marché est en progression cette année, et c’est le groupe qui en est le principal moteur. Les ventes de l’entreprise sont en effet en augmentation entre avril 2022 et 2023. Les voitures à essences et hybrides comptent parmi les modèles qui se vendent le mieux. Le nombre de  véhicules électriques vendus est aussi en augmentation, ce qui n’est pas le cas des modèles  diesel.

Le fait que le marché automobile redevienne dynamique est assurément une bonne nouvelle pour les acteurs de ce secteur. Mais les ventes restent inférieures à celles d’avant la pandémie.

Immatriculations de voitures neuves en hausse grâce à Renault

En France, le marché des véhicules neufs a enregistré une forte hausse en avril 2023 avec 132 509 immatriculations supplémentaires. Ce chiffre représente un accroissement de presque 22 % par rapport à la même période en 2022, selon les données de la PFA (Plateforme automobile). La progression pourrait continuer si le salaire brut/net des Français augmente encore cette année, comme le prévoit l’étude d’une société spécialisée dans les ressources humaines. L’évolution est en grande partie due au groupe Renault. Par rapport à avril 2022, ce dernier a enregistré une hausse de 54,7 % de ses ventes. L’entreprise compte ainsi 36 589 nouvelles immatriculations.  Sa filiale, Dacia, a vu ses ventes augmenter de 63,4 %.

Avec une progression de 50,7 %, la marque Renault réalise le plus grand nombre de ventes sur l’ensemble de l’industrie automobile avec 22 489 nouvelles immatriculations.  En avril 2023, le constructeur possède 27,6 % des parts du marché automobile en France, devançant ainsi Stellantis, un groupe issu de la fusion de Peugeot, Citroën et Fiat. Bien que confronté à des problèmes logistiques, Renault a réussi à augmenter ses ventes de 5,7 % (37 537 véhicules livrés) sur une période d’un an. Malgré cette importante évolution, le marché automobile français ne s’est pas encore totalement relevé des conséquences de la pandémie de Covid-19. Les ventes restent en effet de 30 % inférieures à celles que les acteurs du secteur réalisaient avant cette période.

Répartition des parts de marché et des ventes par type de véhicule en France

Le groupe Stellantis est le leader du secteur automobile français avec une part de 28,3 %. De son côté, Volkswagen a également connu un succès, enregistrant une hausse de 31,6 % de ses ventes, soit 18 831 voitures commercialisées en plus. Porsche a, elle, vu ses ventes augmenter de près de 72 % en avril dernier.

Il est néanmoins important de noter que le nombre  de commandes de voitures neuves en France était en basse de 14 % en janvier et mars 2023, selon le cabinet d’analyses AAA DATA. En effet, malgré la légère augmentation du salaire brut/net prévue cette année pour certains salariés, l’inflation rogne sur le pouvoir d’achat des ménages.

Les spécialistes d’AAA DATA indiquent que même si les ventes ont augmenté de 31,6 % entre avril 2022 et 2023, l’évolution doit être tempérée car le point de référence était très faible. Selon la même source, Dacia, Peugeot, Renault, Fiat et Tesla sont les marques qui ont vendu le plus de voitures électriques en avril dernier. Cette motorisation a connu une augmentation significative avec 14,8 % de part de marché. Les véhicules hybrides, eux, représentent 31.1 % des ventes entre janvier et avril 2023, et les voitures à essence 38.9 %. Les véhicules diesel, eux, ne constituent que 11 % des ventes sur les 4 premiers mois de cette année, soit une régression de 5.3 % par rapport à la même période en 2022.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Votants: 0

Plus d'actualités

BMW et Deutsche Bahn adoptent les robots chiens

Deutsche Bahn et BMW intègrent les robots chiens de Boston Dynamics dans leurs opérations. A la Deutsche Bahn, ils vérifient les trains et détectent les éventuels problèmes au niveau des machines. Chez le groupe automobile allemand, le robot surveille la

Lire la suite »