Datadome vient de lever des fonds de plus de 38 millions d’euros pour s’imposer dans la cybersécurité

Digital cloud and network security. 3D computer hardware illustration.
Table des matières

Datadome investit davantage dans la R&D grâce à une levée de fonds de 42 millions de dollars (38.6 millions d’euros). Le spécialiste de la cybersécurité explique que les dispositifs traditionnels ne sont pas efficaces contre les cyberattaques. Au contraire, le cloisonnement favorise les tentatives. La startup propose ainsi des solutions efficaces aux entreprises d’e-commerce comme aux grandes structures.

La startup Datadome est connue pour ses solutions contre les cybermenaces. Elle lute notamment contre les bots ou robots que les fraudeurs utilisent de plus en plus. L’entreprise est reconnue pour son savoir-faire en France, mais sa renommée dépasse largement les frontières hexagones. Elle jouit notamment d’une bonne réputation aux États-Unis. Pour renforcer davantage sa position dans le domaine de la sécurité informatique, Datadome annonce une levée de série C. L’argent que la startup a récolté servira à renforcer ses efforts en matière de recherche et développement. En parallèle, l’entreprise a également augmenté ses tarifs avec la suppression de l’édition Starter.

Datadome en quelques mots

Datadome est née en 2015 de l’initiative de Fabien Grenier et de Benjamin Fabre. Ce dernier dirige actuellement l’entreprise tandis que le premier préside le Conseil d’administration.

La startup a connu une croissance fulgurante ces dernières années avec :

  • Un effectif passant de 20 en 2019 à 180 en 2023 ;
  • 300 clients en France et à l’international, dont Blablacar, TripAdvisor, Reddit et Rakuten ;
  • Pas moins de 250 milliards de cyberattaques déjouées bloquées en 2022.

Parlant de l’approche de l’entreprise, Benjamin Fabre explique :

Grâce à la manière dont notre solution est conçue et déployée, nous avons une vision unique des vecteurs d’attaque et nous pouvons voir au-delà des silos pour les arrêter immédiatement.

Les autres mesures de sécurité comme les Captcha et les WAF (Web Application Firewall) sont d’ailleurs faciles à contourner pour les bots actuels.

Une entreprise peut passer par un consultant informatique indépendant pour accéder à des services complets en matière de cybersécurité. Le calcul du TJM par le freelance devra être tenu en compte dans les charges de la société.

Pour cette année, Datadome a ajusté ses tarifs pour l’abonnement annuel. L’édition business est facturée à partir de 2 890 euros mensuels contre 2 490 euros en 2021. Elle inclut 100 millions de requêtes mensuelles au maximum. L’édition Corporate, couvrant 200 millions de requêtes, est proposée à 5 090 euros contre 4 490 euros auparavant. Enfin, l’édition Entreprise, offrant 300 millions de requêtes, coûte actuellement 6 790 euros par mois.

Répondre aux attentes des professionnels

Datadome a déjà effectué d’autres levées de fonds auparavant. La dernière a eu lieu en juin 2021 et lui a permis d’acquérir 30 millions d’euros. Cette fois, le tour de table concerne InfraViaGrowth et divers investisseurs comme ISAI et Elephant.

L’entreprise entend répondre à la demande croissante des sociétés en matière de cybersécurité. Jérôme Notin, directeur général du GIP Acyma qui a le contrôle de Cybermalveillance.gouv.fr, explique :

Après deux années de pandémie durant laquelle la menace a été exacerbée, les attaques n’ont cessé de croître et de se contextualiser.

Les attaques sont dirigées aussi bien contre sites web que les applications mobiles. En 2022, le service public accompagnant les victimes de cyberattaques note une forte augmentation des demandes d’assistance. 280 000 demandes ont été recensées, soit une augmentation de 61 % par rapport à l’année précédente.

Le nouveau financement permettra à Datadome d’investir davantage dans la R&D et d’avoir une longueur d’avance sur les cybercriminels. Sa solution s’adresse aux e-commerces qui accueillent des visiteurs par le biais de différents terminaux. Elle protège les plateformes via l’IA avec une fonction de blocage automatisée. Les utilisateurs pourront directement suivre le process et les détails de chaque action malveillante.

Un consultant en informatique est la personne qui saura mettre efficacement en place les solutions pour renforcer la sécurité informatique d’une organisation. Le calcul de TJM se fait en divisant le nombre de jours pendant lesquels il a réalisé la mission qui lui a été confiée.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Votants: 0

Plus d'actualités

BMW et Deutsche Bahn adoptent les robots chiens

Deutsche Bahn et BMW intègrent les robots chiens de Boston Dynamics dans leurs opérations. A la Deutsche Bahn, ils vérifient les trains et détectent les éventuels problèmes au niveau des machines. Chez le groupe automobile allemand, le robot surveille la

Lire la suite »