AWS lance Amazon WorkSpaces Thin Client

Munich, Bavaria Germany - February 3 2021: Amazon Deutschland Services GmbH e-commerce german headquarters office building with wet glass green trademark logo.
Table des matières

La filiale d’Amazon dédiée au Cloud s’est lancée dans l’infrastructure de postes de travail virtuels (VDI). Elle vient de déployer un client léger dérivé du terminal grand public Fire TV Cube, WorkSpaces Thin Client. La console, destinée au marché BtoB, est présentée comme sûre contre les cyberattaques et facile à manipuler pour chaque utilisateur.

Amazon Web Services (AWS) a dévoilé un client léger dédié aux collaborateurs en entreprise. Baptisé WorkSpaces, il est voué à renforcer la sécurité des informations et à diminuer les coûts technologiques de l’employeur. La solution, déjà commercialisée de l’autre côté de l’Atlantique, devrait débarquer sur les autres marchés d’ici l’année prochaine. WorkSpaces Thin Client est en vente sur la place de marché business to business du fournisseur de Cloud, Amazon Business.

Pour l’instant, sa disponibilité est limitée à quelques régions. Ces dernières portent sur l’Europe (Londres, Irlande, Francfort), le Canada (Centre), l’Asie-Pacifique (Mumbai), USA Ouest (Oregon) et Est (Virginie du Nord).

La sécurité des informations est garantie

Le tarif en euros de WorkSpaces Thin Client sera dévoilé ultérieurement. Aux États-Unis, l’offre basique coûte 195 dollars hors taxes. Une variante un peu plus avancée est proposée à 280 dollars hors taxes. Elle permet concrètement de bénéficier d’un hub en option rendant possible le recours au double écran. L’offre prévoit également des frais additionnels :

  • Pour le service de bureau virtuel sous-jacent ;
  • Pour la gestion, l’entretien et le contrôle de chaque terminal : 6 dollars hors taxes.

Selon AWS, le client léger apporte une facilité de gestion des données. Il confère aux administrateurs la possibilité de concevoir d’autres environnements pour les équipes ou usagers individuels, mais aussi de :

  • Leur fournir des clés d’activation ;
  • Gérer l’environnement par l’intermédiaire de Management Console.

Ces responsables peuvent aussi déterminer des plannings pour les correctifs logiciels et les mises à jour. Enfin, ils sont en mesure d’examiner la conformité et de gérer les utilisateurs à mesure que le temps passe. L’entreprise, avec qui les consultants en portage salarial peuvent collaborer avec un bon taux journalier moyen, assure également :

« Les utilisateurs finaux peuvent attacher des périphériques, se connecter à leur bureau virtuel AWS et être opérationnels en moins de cinq minutes ».

La filiale d’Amazon souligne en outre que ses clients légers garantissent tous la sécurité des données dans le Cloud. L’outil est aussi totalement dépourvu de donnée locale. De plus, indique le chief evangelist de la firme :

« Il ne peut pas héberger d’applications malveillantes susceptibles de tenter d’exfiltrer des données […]».

Cette propriété amoindrit le risque de fuite de données lorsqu’un collaborateur part d’une société sans restituer son PC portable de fonction/service.

Quelques différences avec le Fire TV Cube

WorkSpaces Thin Client est destiné à permettre d’alléger la puissance de traitement vers le Cloud. Il s’avère au premier coup d’œil semblable au Fire TV Cube d’AWS. L’instrument est en effet issu d’une modification de cet appareil. Néanmoins, certaines caractéristiques différencient les deux produits. L’éditeur explique qu’au lieu de se brancher au système de divertissement des utilisateurs :

« […] Les ports USB et HDMI permettent de connecter les périphériques nécessaires à la productivité, tels que deux moniteurs, une souris, un clavier, un appareil photo, un casque, etc. ».

Les dissemblances s’observent également à l’intérieur de la machine. Le nouveau client léger d’AWS embarque un logiciel permettant au département IT de le piloter à distance. Il intègre aussi un programme informatique et un micrologiciel spéciaux. Ces derniers ont été pensés pour les collaborateurs ayant besoin d’un accès sécurisé, simple et rapide aux applications dans le Cloud.

Selon AWS, plusieurs clients se connectent déjà quotidiennement à des bureaux virtuels fondés sur les services AWS End User Computing. Ces usagers accèdent donc à leurs bureaux virtuels à travers le Web au moyen d’un ordinateur, souligne le géant américain. Pour les employeurs, cette démarche engendre des dépenses relativement importantes, entre 600 dollars et 1 200 dollars chacun, poursuit-il.

Avec WorkSpaces Thin Client, le fournisseur de Cloud ambitionne de suivre le mouvement du travail hybride. Un mode d’organisation qui se déploie petit à petit dans des filières comme les soins de santé. L’on citera aussi celles de l’assistance technique et du service client. Les travailleurs qui sont en freelance, et qui ne sont pas satisfaits de leur taux journalier moyen peuvent donc remuer ces pistes de travail en hybride, ou se perfectionner auprès d’une entreprise de portage salarial.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Votants: 0

Plus d'actualités

BMW et Deutsche Bahn adoptent les robots chiens

Deutsche Bahn et BMW intègrent les robots chiens de Boston Dynamics dans leurs opérations. A la Deutsche Bahn, ils vérifient les trains et détectent les éventuels problèmes au niveau des machines. Chez le groupe automobile allemand, le robot surveille la

Lire la suite »