Un laboratoire consacré à l’intelligence artificielle se déploie chez Volkswagen

Volkswagen AG headquarters in Wolfsburg, Germany
Table des matières

Le groupe Volkswagen mise sur l’intelligence artificielle pour la fabrication de ses voitures de demain. Il a ainsi mis en place des centres d’incubation de technologies et de compétences regroupés au sein d’un laboratoire d’AI. Ce dernier aura pour mission d’élaborer dans les plus brefs délais des prototypes numériques. Des inventions que les marques du constructeur utiliseront plus tard.

L’intérêt de Volkswagen pour l’intelligence artificielle se confirme de plus en plus. En témoigne l’annonce réalisée à l’occasion du Consumer Electronics Show pour ses voitures dotées de l’assistant vocal IDA. Celles-ci pourraient embarquer ChatGPT à l’avenir, avait déclaré le constructeur. L’entreprise a noué à cet effet un partenariat avec Cerence pour utiliser son grand modèle de langage (LLM) Chat Pro.

Afin de pousser plus loin ses ambitions concernant l’IA, la firme allemande a déployé un laboratoire dédié. L’entité sera vouée à fabriquer des prototypes numériques de fonctionnalités et de produits s’appuyant sur cette technologie. Dans le cadre de ce projet, Volkswagen négocie des coopérations avec différentes sociétés technologiques d’envergure mondiale. 

Doter les véhicules de fonctions avancées d’IA

Selon Volkswagen, cette organisation permettra de développer des fonctions étendues pour ses véhicules. Il contribuera notamment à la mise en réseau des voitures avec des infrastructures, la maintenance prédictive … Sans parler de l’amélioration des cycles de recharge des modèles électriques. Dans ce cadre, le géant allemand a déjà entamé des pourparlers avec des collaborateurs technologiques européens, nord-américains et chinois.

La firme de Wolfsburg vise aussi à élaborer grâce à l’AI Lab diverses solutions, à l’instar de la reconnaissance vocale. Les services connectant la voiture aux environnements numériques des usagers sont également envisagés. Le patron du groupe allemand explique :

« Notre objectif est de relier les écosystèmes numériques externes au véhicule, créant ainsi une expérience produit encore meilleure ».

Le responsable de la recherche et du développement quant à lui s’est félicité de l’instauration de cette nouvelle structure. Avec cette dernière, a-t-il indiqué, Volkswagen associe rapidité, flexibilité et expertise technologique avec des coopérateurs externes. Et de poursuivre qu’il s’agit d’un élément déterminant dans la filière extrêmement dynamique de l’intelligence artificielle.

Remarque : ce laboratoire devrait s’accompagner d’offres d’emploi qui pourraient profiter aux consultants IT cherchant un contrat en portage salarial.

Une entité indépendante au sein du groupe

L’AI Lab de Volkswagen sera piloté par un conseil d’administration dirigé par le CTE du groupe, Carsten Helbing. Agissant en qualité de CEO, il sera épaulé par Carmen Schmidt, nommé CBO et CLO. Des membres des Directoires des filiales Porsche, Audi et Volkswagen constitueront le conseil de Surveillance. Les consultants  IT en quête de contrat en portage salarial pourront y voir une opportunité pour proposer leur talent.

Le laboratoire se consacrera concrètement à la fabrication de prototypes en stade de démarrage. Il fera office d’incubateur pour le constructeur automobile, mais ne produira pas de modèles à grande échelle. Une équipe de spécialistes en IA, qui collaborera avec l’ensemble des enseignes du groupe, y sera néanmoins affectée. Un porte-parole souligne également que l’AI Lab opèrera :

  • Indépendamment des marques du géant de Wolfsburg ;
  • En dehors de Cariad, la division logicielle de la firme allemande.

L’objectif est d’éviter les lenteurs constatées au niveau des autres processus au sein du groupe.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Votants: 0

Plus d'actualités

BMW et Deutsche Bahn adoptent les robots chiens

Deutsche Bahn et BMW intègrent les robots chiens de Boston Dynamics dans leurs opérations. A la Deutsche Bahn, ils vérifient les trains et détectent les éventuels problèmes au niveau des machines. Chez le groupe automobile allemand, le robot surveille la

Lire la suite »