Twitter veut attirer de nouveaux annonceurs en déployant de nouvelles fonctionnalités publicitaires

Table des matières
Twitter

De nombreux annonceurs de taille ont décidé de boycotter Twitter après sa reprise par Elon Musk, l’homme le plus riche du monde. La compagnie a de ce fait publié des mises à jour en matière de publicité pour séduire de nouveaux partenaires. Un lancement surprenant, compte tenu du contexte dans laquelle elle se trouve en ce moment.

Les recettes de Twitter proviennent pour au moins 90 % des marques. Depuis début 2022, beaucoup d’entre elles ont toutefois quitté le réseau social. Ceci lorsque les rumeurs de cession au CEO de Tesla, Elon Musk, ont émergé. Les marques se sont inquiétées que la plateforme devienne déplaisante. En cause, les discours du milliardaire sur la liberté d’expression absolue et en même temps, sans aucune pondération. Depuis le 27 octobre dernier, après que l’entrepreneur ait racheté la société de l’oiseau bleu, la moitié de ses meilleurs publicitaires ont quitté Twitter. Kellogg’s, Heineken, Hewlett Packard, Novartis, Dell, Wells Fargo, etc., s’en sont notamment retirés.

Le réseau social améliore le ciblage des contenus

Les revenus de l’entreprise ont diminué. Une baisse quotidienne de 4 millions de dollars a été évoquée. Face à cette situation, Elon Musk est vite intervenu le 9 novembre dernier sur le réseau social. Il a voulu rassurer en promettant que si un annonceur souhaitait mener une campagne sur la plateforme :

[…]Elle ne sera pas placée à côté d’informations négatives ou de contenus inappropriés pouvant nuire à sa réputation.

Plus récemment, fin novembre 2022, Twitter a présenté de nouvelles fonctionnalités de ciblages publicitaires. Les annonceurs auront entre autres la possibilité de mieux toucher les usagers plus enclins à réaliser des actions.

La société est donc elle-même en pleine campagne de reconquête de ses partenaires. Par ailleurs, elle est friande d’idées innovantes. Ce que les travailleurs en reconversion professionnelle ont en général à foison. Les travailleurs en reconversion professionnelle en portage salarial peuvent donc lui proposer leurs services,

La multinationale livre des précisions sur ces nouvelles capacités dans un article de blog. Une des actualisations porte sur une nouvelle disposition de collection de publicité. Elle permet de poster une photo principale avec des illustrations moins grandes en dessous. En mars 2022, cette mise à jour avait été dévoilée en avant-première.

Une autre extension développée par la firme a été baptisée Dynamic Product Ads. Grâce à elle, les annonceurs peuvent proposer l’article le plus cohérent au bon consommateur au moment propice. Cette intégration constitue un perfectionnement de l’ancienne version existante depuis six ans. Elle vise à maximiser les performances des publicités en introduisant une démarche plus discrète pour sécuriser les informations des usagers.

L’onglet Conversion a été retouché

Twitter a par ailleurs révélé un enrichissement relatif à la fenêtre Conversions. Les annonceurs sont maintenant en mesure d’orienter leurs contenus vers les usagers les plus prédisposés à réaliser une action. Dans son communiqué, la compagnie détaille que les publicitaires pourront étendre leur portée de recherche aux individus qui pourraient réagir. Ceci plutôt que de vouloir toucher des audiences qui cliqueront sur un contenu. Parmi les options fournies se trouvent :

  • S’abonner ;
  • Enregistrer des données de contact ;
  • Voir un article ;
  • Ajouter au panier ;

Le réseau social garantit des impacts tangibles grâce à cette évolution. Elle indique que ses algorithmes liés à l’usager viseront alors avec davantage de pertinence :

[…] Atteignant les personnes les plus susceptibles d’atteindre un objectif spécifique – avec un coût par conversion inférieure de 25 % en moyenne, selon les premiers tests.

Pour les annonceurs, cette déclaration ne recèle aucune grande modification. Ils avaient en effet déjà la possibilité d’optimiser leurs publicités afin de se focaliser sur des points particuliers comme :

  • Les conversions ;
  • Les passages sur les sites ;
  • Les clics sur les liens.

Dans l’ancienne fenêtre Conversion, les marques pouvaient par le passé inviter les usagers à :

  • Acheter un produit ;
  • Ajouter au panier ;
  • Consulter une publication ;
  • Se rendre sur une page.

Finalement, le groupe américain a seulement revu l’accessibilité de ces fonctionnalités dans l’onglet Objectif de campagne.

Après l’amoindrissement de ses effectifs d’environ 65 %, d’aucuns s’étonnent que Twitter réussisse encore à lancer de nouvelles actualisations. Ces mises à jour n’apportent néanmoins aucune capacité révolutionnaire. Elles ont été conçues nettement avant l’acquisition du réseau social par Elon Musk. Ces fonctionnalités rapprochent davantage la firme des modèles de Google et Meta.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Votants: 0

Plus d'actualités