La blockchain intéresse les sociétés de la Tech

Table des matières

Les technologies de la blockchain séduisent plusieurs grandes firmes à l’instar de PayPal, LG, Microsoft, Alphabet… En témoigne un rapport publié par BlockData. Ce document dévoile notamment le montant total investi par celles-ci dans les start-ups du secteur entre septembre et juin derniers. D’après lui, le groupe de Mountain View a par exemple financé quatre jeunes pousses dans cette période.

BlockData a présenté le 16 août 2022 une étude autour de la chaîne de blocs (blockchain). D’après l’entreprise de recherche dans les cryptoactifs, de nombreux leaders de la technologie témoignent d’un intérêt grandissant pour cette invention. Beaucoup d’entre elles ont alors réalisé des investissements y afférents entre septembre 2021 et juin 2022, révèle son rapport. Une soixantaine de sociétés consacrées à la blockchain ont reçu environ 6 milliards de dollars de financement dans cet intervalle. Cependant, celles-ci ne s’avèrent pas toujours rentables.

Samsung a financé une dizaine de start-ups depuis septembre 2021

Microsoft a ainsi financé deux entreprises de la blockchain à hauteur de 477 millions de dollars. PayPal a quant à lui aidé quatre jeunes pousses à lever un total de 650 millions de dollars :

  • Anchorage Digital ;
  • TRM ;
  • Layer Zero ; 

Pour sa part, Samsung a investi 979 millions de dollars dans 13 start-ups et sociétés de la chaîne de blocs. L’éditeur d’Axie Infinity, le studio Sky Mavis, figurent parmi les bénéficiaires de l’appui du groupe sud-coréen. Le jeu vidéo basé sur les jetons non fongibles (NFT) avait subi une attaque informatique d’ampleur fin mars 2022. L’inventeur des fameux NFT Bored Ape Yacht Club, Yuga Labs, a aussi reçu des fonds de la part de Samsung. La firme de Suwon a toutefois retiré l’argent qu’il a injecté en mars 2022. Ces actifs numériques ont été touchés peu de temps après par un piratage correspondant à 13,7 millions de dollars.

Alphabet aurait de son côté injecté entre septembre 2021 et juin 2022 1,5 milliard de dollars dans :

  • Digital Currency Group ;
  • Voltage ;
  • Dapper Labs ;

À savoir : les freelances en portage salarial informatique, marketing, etc., peuvent chercher des missions auprès de ces différentes sociétés.

Les technologies de la blockchain séduisent plusieurs grandes firmes à l’instar de PayPal, LG, Microsoft, Alphabet… En témoigne un rapport publié par BlockData. Ce document dévoile notamment le montant total investi par celles-ci dans les start-ups du secteur entre septembre et juin derniers. D’après lui, le groupe de Mountain View a par exemple financé quatre jeunes pousses dans cette période.

BlockData a présenté le 16 août 2022 une étude autour de la chaîne de blocs (blockchain). D’après l’entreprise de recherche dans les cryptoactifs, de nombreux leaders de la technologie témoignent d’un intérêt grandissant pour cette invention. Beaucoup d’entre elles ont alors réalisé des investissements y afférents entre septembre 2021 et juin 2022, révèle son rapport. Une soixantaine de sociétés consacrées à la blockchain ont reçu environ 6 milliards de dollars de financement dans cet intervalle. Cependant, celles-ci ne s’avèrent pas toujours rentables.

Alphabet se situe à la tête du palmarès des plus gros investisseurs

Digital Currency Group constitue une entreprise de capital-risque et Voltage un site dédié aux actifs numériques. Fireblocks est une plateforme de garde de cryptomonnaies. Celle-ci a récolté 550 millions de dollars lors d’un tour de table mené auprès de CapitalG. Un fonds d’investissement appartenant à Google. Dapper Labs, derrière le crypto-jeu CryptoKittie, représente quant à elle une entreprise de jetons non fongibles. Elle n’a pas échappé à la récente chute des cours des cryptoactifs.

Ces nombreux investissements reflètent l’orientation d’Alphabet dans sa stratégie relative aux technologies de la chaîne de blocs. La maison mère de Google arrive à la tête du palmarès des plus gros investisseurs, dressé par BlockData. Selon l’entreprise de recherche, le groupe a effectué ses premières injections de fonds dans la blockchain en 2016. Des experts s’interrogent cependant sur la pertinence de ces investissements. Plusieurs start-ups endurent actuellement un contexte économique délicat, découlant du récent effondrement des cryptomonnaies.

Alphabet aurait créé en janvier 2022 une division complètement consacrée à la chaîne de blocs. Sundar Pichai, son président-directeur général, avait alors manifesté son intérêt pour les devises cryptographiques. Le but de cette stratégie consistait à contribuer à l’enrichissement de Google Pay. Un moyen de paiement oublié par beaucoup. Pour le CEO, la poursuite de cet objectif pouvait être faite par le biais de la conception d’une cryptomonnaie.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Votants: 0

Plus d'actualités

BMW et Deutsche Bahn adoptent les robots chiens

Deutsche Bahn et BMW intègrent les robots chiens de Boston Dynamics dans leurs opérations. A la Deutsche Bahn, ils vérifient les trains et détectent les éventuels problèmes au niveau des machines. Chez le groupe automobile allemand, le robot surveille la

Lire la suite »