Apple a vu les ventes d’iPhone et de Mac se tasser au T1 2023

Table des matières

Pour la première fois depuis quatre ans, Apple a publié une réduction de son chiffre d’affaires au premier trimestre 2023. Un exercice terminé le 31 décembre dernier. Cette chute résulte notamment des réductions du nombre d’achats d’ordinateurs et de smartphones de la marque à la pomme. Malgré tout, la multinationale de Cupertino a dégagé de bons résultats sur certaines offres.

Pour les constructeurs de smartphones et d’ordinateurs, le quatrième trimestre de 2022 s’est avéré difficile sur le plan des ventes. Le marché global des PC a ainsi reculé de -28,1 % par rapport à 2021. Concernant le segment des smartphones, il a accusé une baisse pour le sixième trimestre d’affilée. Le volume de produits livrés a chuté de 300 millions d’unités en octobre-décembre 2022 (-18,3 %). Plus spécifiquement, les livraisons de Samsung ont par exemple diminué de -15,6 % sur cette période. Celles de Xiaomi ont régressé de -26,3 %. Apple a aussi subi un écroulement de ses ventes durant les trois derniers mois de 2022.

La firme a enduré des problèmes de production

Dans le cas du groupe américain, cette dépression a contribué à un effondrement de son chiffre d’affaires dans cet intervalle de temps. En cause, les acquisitions d’iPhone et d’accessoires (Airpods, Watch…) ont reculé de -8 % entre octobre et décembre derniers. Leurs valeurs sont descendues respectivement à 65,8 milliards de dollars et 13,5 milliards de dollars. Selon un rapport récent d’IDC, la marque à la pomme n’avait vendu que 72,3 millions de smartphones sur ce trimestre. En glissement annuel, ce volume traduit un repli de -14,9 %. Une décrue qui découle de différents facteurs. Apple, qui propose parfois des offres de mission en portage salarial, a connu, entre autres, des problèmes de production :

  • De l’iPhone 14 Pro Max ;
  • De l’iPhone 14 Pro.

Il était presque impossible de dénicher ces deux modèles, même pendant le Black Friday.

Les achats de Mac ont pareillement baissé durant le premier trimestre (T1) 2023 du fabricant californien. La multinationale a fait état d’une réduction à 7,7 milliards de dollars (-30 %), pour 7,5 millions d’exemplaires écoulés.

Outre ces diminutions des ventes, le patron d’Apple, Tim Cook, a cité d’autres facteurs expliquant la chute de leurs recettes. Il a ainsi évoqué la conjoncture macroéconomique et la vigueur du dollar. En dehors du marché américain, les tarifs de plusieurs produits de la marque ont grimpé significativement. Ceci à cause de la flambée du dollar.

Les livraisons d’iPad ont progressé en revanche

De manière concrète, le chiffre d’affaires d’Apple est tombé à 117,2 milliards de dollars à la fin de l’année dernière. Comparativement à son T1 2022, un repli de -5 % est constaté. Il s’agit d’une baisse inédite de revenus de la firme depuis les deux premiers trimestres 2019. Du fait de ce recul, son gain net a également décliné. Celui-ci a chuté à 30 milliards de dollars, soit 14 % de moins qu’au T1 2021.

L’un des seuls éléments de consolation du géant américain de la Tech en octobre-décembre 2022 porte sur les prestations de services. Les revenus de la société en la matière ont augmenté de +6 % pour atteindre un record de 20 milliards de dollars.

Le nombre d’utilisateurs d’appareils de la marque autour de la planète a également subi une croissance. Le CEO d’Apple a déclaré qu’il a franchi le cap des 2 milliards pour la première fois. À titre de remarque, 66 % des acheteurs de l’Apple Watch en octobre-décembre 2022 constituaient de nouveaux clients. Il en était de même pour environ 50 % des acquéreurs d’iPad.

En outre, un résultat plus que satisfaisant a été obtenu sur les livraisons d’iPad. Sur ce produit, l’entreprise a engrangé 9,4 milliards de dollars de facturations, en progression de 30 % sur un an. Soit la meilleure performance du GAFA, auprès duquel l’on peut chercher des offres de mission en portage salarial, depuis 2014.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Votants: 0

Plus d'actualités

BMW et Deutsche Bahn adoptent les robots chiens

Deutsche Bahn et BMW intègrent les robots chiens de Boston Dynamics dans leurs opérations. A la Deutsche Bahn, ils vérifient les trains et détectent les éventuels problèmes au niveau des machines. Chez le groupe automobile allemand, le robot surveille la

Lire la suite »