Amazon cherche en permanence de nouveaux moyens pour améliorer son service de livraison

Table des matières
service livraison Amazon

Amazon Air vient de signer un contrat avec Airbus afin de se doter de nouveaux avions A330. Jusqu’à présent, sa flotte était en grande partie constituée d’appareils fabriqués par Boeing. Cependant, la compagnie aérienne du géant du commerce en ligne souhaite diversifier ses fournisseurs. La société a également annoncé la reprise de son service Prime Air dans deux États américains.

Amazon a créé en 2016 Amazon Air, une compagnie aérienne de fret pour transporter les colis que ses clients attendent. Elle dessert environ 80 aéroports américains et européens grâce à ses quelque 80 avions Boeing.

Pour accélérer la livraison de ses utilisateurs, la firme a songé à un nouveau service : Prime Air. Il repose sur la fourniture d’une offre de livraison par drone pour éviter le recours à des camionnettes. Le but étant de résoudre le problème du dernier kilomètre sur le plan de la logistique et de l’environnement. Ce projet avait été suspendu à cause de critiques relatives aux mauvaises conditions de travail dont avaient souffert ses collaborateurs

La flotte d’avions-cargos d’Amazon Air accueillera des Airbus 330 en 2023

En Californie et au Texas, Prime Air a depuis été rétabli. Les consultants portés dans la logistique peuvent prospecter auprès d’Amazon s’ils recherchent des missions liées à ce service. Pour indication, ce statut se définit comme un mélange entre celui de l’employé classique et celui du travailleur indépendant. À ce titre, un avantage du portage salarial, c’est qu’il confère aux freelances les mêmes droits qu’un salarié ordinaire. Ils peuvent ainsi bénéficier d’une assurance chômage, d’une mutuelle d’entreprise, de congés payés, etc.

Afin de relier toujours davantage d’aéroports et d’acheminer ses colis le plus vite possible, Amazon Air s’est rapproché d’Airbus. La société a communiqué avoir conclu un contrat avec ce fabricant le 24 octobre dernier pour agrandir sa flotte d’avions. Un partenariat inédit alors que la compagnie aérienne a pris l’habitude de nouer des partenariats d’exploitation avec Boeing. Concrètement, elle pourra désormais prendre en location 10 avions A330, en version cargo.

Ces appareils seront proposés par Altavair, une entreprise basée aux États-Unis qui est spécialisée dans la location d’avion. La filiale du géant du commerce en ligne pourra s’en servir dès la fin de l’année prochaine. Le directeur d’Amazon Global Air Fleet & Sourcing a affirmé qu’ils sont heureux d’intégrer Airbus dans leur flotte Amazon Air.

La firme a noué un partenariat avec Hawaiian Airlines

Construits pour le transport de personne, ces modèles d’Airbus connaîtront des modifications pour être convertis en gros-porteurs. Amazon a scellé un accord avec la compagnie aérienne hawaïenne Hawaiian Airlines pour garantir leur entretien et leur exploitation. Les navigants de cette société assureront le pilotage de ses avions. Ces professionnels sont habitués à les utiliser dans le cadre de transport de passagers. Pour cette compagnie aérienne, ce partenariat représente un moyen d’augmenter ses revenus. Depuis deux ans, elle est confrontée à une instabilité de ses activités.

Selon la vice-présidente d’Amazon Global Air, Sarah Rhoads, ce contrat avec Airbus permettra également de rajeunir progressivement sa flotte d’avions. Elle a déclaré dans un communiqué qu’ils commenceront également en parallèle à se séparer graduellement de :

[…] Certains appareils plus anciens dont le mandat arrive à échéance. […]

La responsable a expliqué que les appareils d’Airbus seront les premiers de leur catégorie dans la flotte d’Amazon Air. Sarah Rhoads a ajouté qu’ils constitueront en même temps les plus grands et les plus récents avions de leur flotte. Elle a continué qu’ils seront en mesure d’acheminer davantage de colis à chaque vol grâce à ces A330.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Votants: 0

Plus d'actualités