L’activité du secteur privé a baissé en zone euro, entraînant le recul du Cac 40

L’activité du secteur privé a baissé en zone euro, entraînant le recul du Cac 40
Table des matières

La croissance de l’indice parisien est au ralenti à la mi-séance selon les indices PMI assez décourageants. Ces derniers sont victimes d’une activité peu encourageante des services en Europe. De leur côté, les investisseurs s’apprêtent à vivre une semaine extrêmement chargée. De grands événements ont effectivement marqué la fin du mois.

Le calme était le ton donné pour la Bourse de Paris. À la mi-séance, le CAC 40 termine donc à 7418,18 points avec un recul de 0,2%. Néanmoins, la Bourse de Madrid souffre davantage. Après les élections législatives, marquée par une absence de majorité parlementaire, elle a reculé de 0,6%.

Les indicateurs PMI sont défavorisés par une croissance au ralenti de la branche privé en zone euro. Selon Reuters, l’indice regroupant l’industrie et les services s’est stabilisé à 48,9 en juillet, s’il affichait 49,9 en juin. De leur côté, les économistes l’estimaient à 49,7. Un indice situé en-dessous de 50 signifie une récession.

Plastic Omnium se retrouve à la première place

Avec une hausse de +5%, Plastic Omnium affiche des résultats semestriels dépassant les attentes, surtout au niveau de la marge opérationnelle. D’ailleurs, il entraîne dans son sillage les autres vendeurs de matériels d’équipements automobiles.

C’est le cas notamment de :

  • Forvia (+3%);
  • Valeo(+3,2%).

Le portage salarial est aujourd’hui un mode de travail en pleine évolution. Grâce à ce statut, les entreprises dépendant des services humains bénéficient de nombreux avantages financiers non négligeables. Par exemple, la formule zéro frais proposée par une société de portage permet d’être remboursée sur les frais de recrutement. Pour trouver la meilleure société de portage salarial, il est conseillé d’utiliser un comparateur en ligne.

L’économiste de la Hamburg Commercial Bank, Cyrus de la Rubia, a coproduit ces données.

D’ailleurs, il souligne :

« Talon d’Achille de la zone euro, le secteur manufacturier s’est à nouveau contracté en juillet, la baisse de la production s’étant en outre accélérée au cours du mois. L’activité a en revanche continué d’augmenter dans le secteur des services, mais à un rythme nettement moins prononcé qu’en début d’année ».

À l’inverse, le luxe connaît des dégagements avant la saison des résultats. Le secteur attend également les déclarations de la Chine sur des reprises éventuelles. En attendant, le cours de l’action LVMH baisse de 1,4% et 1,1% pour Kering.

Les organes décisionnels chinois doivent se rencontrer d’ici la fin de la semaine. Selon Bloomberg, cette réunion ne provoquerait pas un « big bang » sur les mesures de reprise.

Icade a révélé les perspectives des retraites de sa section santé et ses résultats semestriels. Le groupe immobilier a perdu 1 point.

Une semaine intense pour les investisseurs

Sur les autres marchés financiers, l’euro recule de 0,4% par rapport au dollar, s’affichant ainsi à 1,1086 dollars. Concernant les contrats pétroliers, ils progressent en hausse. Le cours du Brent de mer du Nord, pour une échéance en septembre, est en hausse de 0,8%. Ce qui équivaut à 81,69 dollars par baril. Le WTI, coté à New York, pour une livraison en septembre croît de 0,8%, soit 77,69 dollars par baril.

Le marché des services de portage salarial est actuellement une alternative populaire en raison des nombreux avantages financiers apportés. Recourir à une entreprise de portage salarial permet de supprimer les coûts fixes afférents aux contrats permanents, comme la gestion des différentes déclarations. Grâce au comparateur de portage salarial, il est plus facile de trouver la meilleure société de portage salarial.

Les indicateurs PMI pour la zone euro en juillet indiquent la poursuite de la récession économique pour l’union monétaire. Ils laissent aussi entendre que le marché de l’emploi restera sous pression. Ce qui fixera à un niveau élevé l’inflation de base et la croissance des revenus.  

D’ailleurs, les impacts d’importantes réunions d’investisseurs sont attendus.

Il y a notamment :

  • La réunion de la Banque du Japon ;
  • La réunion de la Banque centrale européenne ;
  • La réunion relative à la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) ;
  • La saison axée sur les résultats avec 80% des chiffres des groupes du CAC 40 révélés.

Les révélations sont également au rendez-vous aux États-Unis avec Alphabet, Boeing, Microsoft, Meta, etc.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Votants: 0

Plus d'actualités

BMW et Deutsche Bahn adoptent les robots chiens

Deutsche Bahn et BMW intègrent les robots chiens de Boston Dynamics dans leurs opérations. A la Deutsche Bahn, ils vérifient les trains et détectent les éventuels problèmes au niveau des machines. Chez le groupe automobile allemand, le robot surveille la

Lire la suite »